Pourquoi l'angoisse augmente-t-elle après l'hypnose

Pourquoi l’angoisse augmente-t-elle après l’hypnose ?

L’hypnose est une thérapie douce permettant d’accéder à l’inconscient afin de modifier des comportements et résoudre des problématiques. Pourtant, certains patients constatent une augmentation de leur anxiété après une séance. D’où vient ce phénomène ?

L’effet rebond, une réaction normale

L’effet rebond est courant en hypnose. Suite à la libération d’hormones de stress comme l’adrénaline, l’anxiété et les symptômes refoulés ressurgissent temporairement. Cette phase peut durer de quelques jours à 2 semaines. Bien que désagréable, c’est le signe que des changements s’opèrent. Il faut l’accepter patiemment.

Par exemple, Julie a consulté un hypnothérapeute pour vaincre sa phobie sociale. Après la séance, elle s’est sentie apaisée et confiante. Mais le lendemain, elle a fait une crise d’angoisse en pensant à un événement mondain à venir. Heureusement, en comprenant qu’il s’agissait d’un effet rebond normal, elle a pu traverser cette période délicate et retrouver son calme rapidement.

Des attentes trop élevées déçues

Certains patients s’attendent à une guérison immédiate grâce à l’hypnose. La déception face aux résultats engendre frustration et anxiété. L’hypnose est un outil puissant mais pas magique. Il faut du temps et de la persistence pour observer des changements durables.

Thomas souffrait de dépression depuis des années. Convaincu que l’hypnose allait le « guérir » en une séance, il a été très déçu de ne pas voir de résultat spectaculaire. Cette frustration a déclenché chez lui une crise d’angoisse. Il a fallu plusieurs séances pour tempérer ses attentes et accepter que le changement soit progressif.

La peur inconsciente du changement

L’hypnose bouscule l’équilibre intérieur du patient. Certains craignent inconsciemment de perdre leur identité s’ils changent. Leurs angoisses familières reviennent alors, comme pour les maintenir dans leur zone de confort.

Sara souffrait de troubles obsessionnels compulsifs depuis l’enfance. Ses rituels étaient devenus une part d’elle-même. Quand l’hypnose a commencé à les réduire, elle a paniqué, ne se reconnaissant plus. Ses TOC sont revenus intensément pendant quelques jours, avant de diminuer durablement grâce au soutien de son hypnothérapeute.

Comment surmonter cette anxiété

En comprenant que l’augmentation d’anxiété post-hypnose est normale et temporaire, on l’accepte plus sereinement. Garder confiance en l’hypnose et contacter son hypnothérapeute permet de traverser cette phase délicate. Avec un accompagnement bienveillant, l’hypnose reste un outil thérapeutique puissant pour vaincre ses angoisses.

Bon à savoir : l’anxiété liée à l’effet rebond diminue généralement au bout de quelques jours. Si elle persiste au-delà de 2 semaines, il est recommandé de consulter à nouveau son hypnothérapeute.

« Grâce à la compréhension et aux encouragements de mon hypnothérapeute, j’ai réussi à traverser cette période de doute post-hypnose. Aujourd’hui, je me sens beaucoup mieux et je sais que ce n’était qu’une étape » témoigne Sandrine, 32 ans.

Related Posts

Différence entre sophrologie et hypnose

Différence entre sophrologie et hypnose

La sophrologie et l’hypnose sont les deux approches thérapeutiques les plus populaires pour traiter les problèmes de santé mentale et
Hypnose traumatisme enfance

L’hypnose contre les traumatismes d’enfance

Il se trouve que la petite enfance affecte l’adulte que nous devenons. En effet, ces premières années de votre vie,