Différence entre sophrologie et hypnose

Différence entre sophrologie et hypnose

La sophrologie et l’hypnose sont les deux approches thérapeutiques les plus populaires pour traiter les problèmes de santé mentale et physique. Dans de nombreux cas, ces deux méthodes se complètent et visent le même objectif.

Le choix de l’un ou de l’autre est influencé par la façon d’aborder le problème du sujet et par le sujet lui-même, car le patient peut proposer une méthode de travail différente de celle du praticien pour résoudre son problème.

Dans tous les cas, l’hypnose et la sophrologie favorisent une mise en état de conscience modifiée. Bien que les deux aient certaines similitudes, il existe tout de même des différences importantes entre ces deux pratiques thérapeutiques.

Tandis que l’hypnose mobilise l’inconscient, la sophrologie quant à elle mobilise la conscience pour travailler sur l’ouverture de celle-ci afin d’assouplir l’esprit du sujet, de développer ses perceptions et de changer son rapport à l’expérience.

Existe-t-il d’autres différences significatives ? Nous allons examiner en détail ce qui distingue la sophrologie de l’hypnose, puis évoquer les points communs ou les similitudes qui existent entre elles.

Définition de l’hypnose

L’hypnose est une technique utilisée depuis des siècles pour induire un état de conscience altéré, souvent appelé transe hypnotique. Dans cet état, l’inconscient est mobilisé pour le travail thérapeutique et le sujet devient plus ouvert aux suggestions qui peuvent modifier ses perceptions, ses sensations et ses comportements.

Cette pratique favorise la réduction progressive de l’attention que le patient porte au monde extérieur. Cela n’est possible que grâce à des techniques de communication telles que l’activation des rêves, les recadrages, les métaphores et les altérations sensorielles.

Grâce à ces techniques communicationnelles, le patient peut s’ouvrir à des perceptions nouvelles. Elles sont souvent enfouies dans son inconscient et à l’aide des séances d’hypnose, il peut désormais franchir les barrières de son esprit conscient.

L’hypnose est généralement pratiquée par un thérapeute qui guide le patient pour effectuer des changements dans sa vie en utilisant des suggestions verbales et des scripts. Ces changements sont le fruit d’un travail qui s’opère en fonction du type d’hypnose utilisé.

Le praticien peut, en fonction du résultat souhaité, choisir de travailler directement avec l’inconscient de la personne ou décider de travailler en associant l’inconscience et la conscience.

Définition de la sophrologie

La sophrologie est une méthode développée dans les années 1960 par le neuropsychiatre colombien Alfonso Caycedo. Ce mot provient du grec ancien et désigne l’étude de l’harmonisation de la conscience.

Elle se base sur les principes de la relaxation, de la respiration et de la visualisation positive pour atteindre un état de bien-être et d’harmonie. Son fondateur s’est inspiré des méthodes orientales comme le yoga, le yen et la méditation pour peaufiner cette pratique.

C’est une méthode thérapeutique qui favorise la détente profonde du corps et de l’esprit. Elle vise une intention particulière et le sujet qui pratique cette thérapie est pris en compte dans sa globalité, son corps et son esprit.

Elle utilise des exercices simples tels que la détente musculaire, la concentration mentale et la projection d’images positives pour stimuler la prise de conscience et favoriser la gestion du stress, des émotions et des pensées négatives.

Sophrologie et hypnose : les différences entre la sophrologie et l’hypnose

L’une des principales différences entre la sophrologie et l’hypnose réside dans un état de conscience. En sophrologie, l’objectif est d’atteindre un état de relaxation profonde, mais consciente dans lequel le patient conserve le contrôle de ses pensées et de ses actions.

Contrairement à la sophrologie, l’hypnose vise à induire un état de transe hypnotique ou d’inconscience qui se situe entre l’état de veille et de sommeil. Dans cet état, le sujet est plus ouvert à l’influence des suggestions verbales et peut exprimer des changements profonds dans sa perception et son comportement.

Une autre différence entre la sophrologie et l’hypnose réside dans leur domaine d’application. La sophrologie est utilisée pour améliorer la confiance en soi, gérer le stress, augmenter la concentration, favoriser le sommeil et préparer le sujet à affronter des situations comme l’accouchement.

Cette pratique est très souvent sollicitée dans le domaine du sport, de l’éducation et du développement personnel.

L’hypnose quant à elle est utilisée pour traiter un large éventail de problèmes tels que les phobies, les addictions, les troubles du sommeil et de l’alimentation, l’anxiété et la dépression. Lorsque cette pratique est clinique, elle favorise l’amélioration de la mémoire et l’augmentation de la motivation.

Les points communs entre la sophrologie et l’hypnose

La sophrologie comme l’hypnose favorise une mise en état de conscience modifiée. Pendant les séances de sophrologie, le sujet passe d’un état de veille à un niveau d’attention tandis que les séances d’hypnose permettent au sujet de passer dans un état de conscience léger qui se traduit par des rêves et des transes hypnotiques légères.

Ces deux méthodes thérapeutiques ont pour vocation d’apporter au sujet un mieux-être, lui permettre de lâcher prise pour obtenir le changement souhaité. Pour arriver à ce changement, ces deux méthodes font recours à la détente corporelle et mentale. Ce résultat rend au final le sujet acteur majeur de son processus de guérison.

De plus, l’hypnose et la sophrologie travaillent toutes les deux à la transformation profonde de la vie des humains à travers la méthodologie d’induction. Dans ce cas, le praticien prescrit à  son patient des exercices physiques pour permettre à ce dernier d’atteindre un niveau de relaxation optimal.

Tout comme la sophrologie, l’hypnose permet au patient d’avoir une vision positive de sa vie. Toutes les deux sont des procédés thérapeutiques utilisés de nos jours pour résoudre différentes pathologies bénignes ou sévères.

 

En résumé, la sophrologie et l’hypnose sont deux méthodes thérapeutiques qui apportent de nombreux bienfaits aux individus à la recherche des solutions  pour améliorer leur bien-être physique, mental et émotionnel.

Bien qu’elles partagent certains points, elles diffèrent de par leur état de conscience atteint, mais aussi dans leur domaine d’application. L’un est centré sur la résolution d’un problème  et l’autre prépare le sujet à affronter certaines situations de la vie.

Que vous choisissiez l’une ou l’autre de ces deux méthodes thérapeutiques, faites-vous accompagner par un professionnel expérimenté pour vous guider tout au long de votre parcours thérapeutique.

Related Posts

La conscience : comment fonctionne-t-elle ?

La conscience est l'un des plus grands mystères qui fascine l'humanité. Comment émerge ce phénomène subjectif à partir de l'activité
Pourquoi l'angoisse augmente-t-elle après l'hypnose

Pourquoi l’angoisse augmente-t-elle après l’hypnose ?

L'hypnose est une thérapie douce permettant d'accéder à l'inconscient afin de modifier des comportements et résoudre des problématiques. Pourtant, certains
Hypnose traumatisme enfance

L’hypnose contre les traumatismes d’enfance

Il se trouve que la petite enfance affecte l’adulte que nous devenons. En effet, ces premières années de votre vie,